ESCORIHUELA, Isidre et DE LA PARTE, Isabel (2004) : Famílies, 20 maneres de viure (Familles, 20 façons de vivre)

À travers cette étude, Isidre Escorihuela et Isabel de la Parte réalisaient une approche de la complexité des formes familiales de l’Andorre du xxe siècle, tout en découvrant sous quelle perception de la famille était affronté le xxie siècle.

Dans son étude, Isabel de la Parte appréhende la diversité de la réalité qui nous entoure à partir de vingt manières différentes de vivre la famille, à travers des portraits que le photographe Isidre Escorihuela obtint des paroles des personnes photographiées.

Une brève chronique de l’histoire familiale accompagne le portrait, dans laquelle les personnes manifestent leurs croyances, leurs stratégies et leurs sentiments. Ainsi, un dialogue s’établit entre les auteurs et les vingt familles protagonistes. Quatre articles d’anthropologues accompagnent finalement ce travail, montrant l’universalité de la famille et sa signification sociale et culturelle, bien au-delà des liens biologiques.

Isidre Escorihuela Magrinyà qui est photographe, travaille également comme technicien aux Archives Nationales d’Andorre.

Isabel de la Parte Cano, anthropologue et chercheuse, travaille dans les domaines de la maison, la famille et la communauté dans la société rurale montagnarde.

La publication du livre Famílies, 20 maneres de viure du photographe Isidre Escorihuela et de l’anthropologue Isabel de la Parte connut une importante incidence sociale, surtout au niveau des établissements scolaires et de nombreuses demandes arrivèrent des écoles qui souhaitaient utiliser ce matériel dans leurs classes.

C’est pour cette raison, et pour la volonté que la Fundació Julià Reig a de diffuser tous les travaux auxquels elle collabore, que le « Patronat » décida d’organiser une exposition itinérante de ce travail photographique et anthropologique dans toutes les paroisses et à El Pas de la Casa, convaincu de son énorme intérêt social. L’exposition fut présentée du mois de septembre 2005 au mois de juin 2006.

Documents joints :