CONCOURS INTERNATIONAL DE CHANT MONTSERRAT CABALLÉ PRINCIPAT D’ANDORRA

Les origines du concours international de chant Montserrat Caballé – Principat d’Andorra, remontent à la proposition qui fit Montserrat Caballé elle-même au Comú de Sant Julià de Lòria et à Òscar Ribas Reig, de réaliser un concours en Principauté d’Andorre consacré au répertoire d’opéra. Le 2 décembre 1997 un accord fut signé entre Montserrat Caballé, la Fundació Julià Reig pour le patronage des cinq premières éditions, et le Comú de Sant Julià de Lòria.

Les objectifs que marque la convention quinquennale (1999-2003) sont, tout d’abord la promotion de nouveaux chanteurs d’opéra à travers un concours international qui se tient à la ville de Sant Julià de Lòria, puis l’approfondissement et la connaissance à l’étranger de cette paroisse et, subséquemment, de la Principauté d’Andorre.

Le Concours comporte une présidence d’honneur, qu’assument les Coprinces d’Andorre, et un comité d’honneur auquel participent diverses institutions politiques, ainsi que des personnalités, des événements et des formations musicales du monde entier. Le directeur en était le docteur Albin Hänseroth, directeur général et artistique de l’auditorium Kölner Philharmonie, de Cologne en Allemagne, décédé en 2004.

Les prix qui sont décernés aux concurrents revêtent deux aspects : l’un monétaire et l’autre proprement musical et qui consiste en la possibilité de participer à d’autres concours et concerts, ce qui confère au Concours Montserrat Caballé une valeur ajoutée et en fait une plateforme de lancement pour les participants.

Les master class données par Montserrat Caballé ont lieu immédiatement après le Concours. Au cours des dernières éditions les sopranos Ileana Cotrubas et Mady Mesplé participèrent également à cet enseignement de la voix.