BRICALL, Josep Maria et autres (2000) : L’economia andorrana en el canvi de segle (L’économie andorrane au changement de siècle)

2000 fut l’année du vingt-cinquième anniversaire de la publication de l’étude Estructura i perspectives de l’economia andorrana (Structure et perspectives de l’économie andorrane) (Edicions 62, 1975), un ouvrage que Julià Reig Ribó, alors Síndic General, avait commandé au Centre d’estudis i planificació de Barcelona (CEP) (Centre d’études et de planification de Barcelone) et qui fut la première étude rigoureuse réalisée sur l’économie de la Principauté. La Fundació Julià Reig commémora cet événement en reprenant cette étude et confia au coordinateur de l’étude précédente, le Docteur Josep Maria Bricall, la réalisation du nouveau travail qui exigea une analyse profonde des importantes transformations survenues dans l’économie et la société andorranes durant les vingt-cinq dernières années. Le volume parut en avril 2001.

Bricall et son équipe s’y emploient à évaluer la portée des conséquences de ces transformations, sur la base de l’hypothèse, solidement assise, que la période à laquelle fut réalisée l’étude Estructura i perspectives de l’economia andorrana, au début des années 1970, constituait la phase initiale de la transformation d’un modèle économique déterminé qui, un quart de siècle plus tard, présente des signes évidents de maturité avancée et avec de claires nécessités de renouvellement. Le travail sur l’économie andorrane tente d’évaluer le modèle de croissance de l’économie andorrane en insistant, tout particulièrement, sur le rôle des relations avec l’extérieur, modèle de croissance reposant sur la demande extérieure et qui configure, ainsi, un noyau réduit d’activités productives comme inductrices de la croissance. L’ouvrage inclut, en outre, une analyse des aspects organisationnels et institutionnels qui conditionnent le développement de l’activité socio-économique et qui ont des effets sur les possibilités de croissance. Maître Isidre Bartumeu Martínez, notaire public et ancien secrétaire du Tribunal Constitutionnel, participa à la rédaction de ce chapitre.

Documents joints :

  1. Sommaire, JL Sureda : Prologue et JM Bricall : Introduction